Baptêmes en Pendulaire
Baptêmes en Multiaxe
Vol d'initiation
Classes d'ULM
Questions fréquentes
Retour à l'accueil
   
Brochure découverte ULM FFPLUM
Brochure FFPLUM
(PDF 3.9MB)
 
logo FFPLUM
Questions / Réponses
FFPLUM
 
 
 

logo FAQ ULM Sommer Passion

Généralités ULM

1. Qu’est-ce qu’un ULM ?
2. Quels sont les différents types d’ULM ?
3. Quelle est la vitesse d’un ULM ?
4. A quelle altitude un ULM peut-il voler ?
5. Un ULM peut-il décoller et atterrir n’importe où ?
6. Peut-on voler tout au long de l’année en ULM ?
7. Quel est le prix d’un ULM ?
8. Est-ce qu’un ULM est équipé d’une radio ?
9. Est-ce que le vol en ULM est dangereux ?
10. Quelle est l’autonomie d’un ULM ?

Baptêmes / Vols initiations

1. Comment puis-je réserver un baptême ?
2. Combien de temps dure un baptême ?
3. Quel est le tarif de vos baptêmes ?
4. Je souhaite offrir un baptême de l’air à un ami … Comment puis-je procéder ?
5. Dois-je prévoir un équipement spécial pour mon baptême de l’air ?
6. Quel est l’âge minimum/maximum pour participer à un baptême ?
7. Dois-je craindre le vertige out tout autre désagrément lié au vol ?
8. Est-ce que la liste des destinations de vol est limitée à celle que vous mentionnez dans la rubrique ‘Baptêmes’ ?
9. En quoi le vol d’initiation diffère-t-il du baptême ?

10. Le jour « J », je n’ai donc plus qu’à me rendre à l’aérodrome de Douzy et embarquer pour cette nouvelle aventure…

 


1. Qu’est-ce qu’un ULM ?

Un ULM (Ultra Léger Motorisé) est un aéronef défini par sa masse maximale (450 Kg), sa puissance et sa vitesse minimum.
Il peut emporter 1 à 2 personnes suivant les modèles.
Les appareils actuels sont conçus avec des matériaux modernes et profitent des techniques les plus avancées : la fiabilité et le niveau de sécurité sont très satisfaisants.
Retour début page


2. Quels sont les différents types d’ULM ?

L’ULM en France se décline en 6 classes, offrant une grande variété d’appareils :
1. Paramoteur : aéronef sustenté par une voilure souple de type parachute
2. Pendulaire : c’est l’ULM tel qu’on se l’imagine : tout terrain, il est adapté aux pistes courtes, le chariot est suspendu sous une aile Delta et se pilote par déplacement du centre de gravité en agissant sur la barre du trapèze.
3. Multiaxe : c’est l’ULM confortable pour le voyage.
Le pilotage s’exerce par action sur les gouvernes aérodynamique comme un avion …
Il se décline en nombreuses variantes : avec ou sans cabine, sièges en tandem ou côte à côte.
4. Autogyre : cet aéronef utilise un rotor en lieu et place de la voilure, il ressemble à un petit hélicoptère et procure des sensations hors du commun.
5. Aérostat ultra-léger : permet de faire évoluer les aérostats vers une plus grande mobilité avec l'ajout d'une sellette motorisée, encore rare ...
6. ULM hélico: Hélicoptère ultra-léger, nouvelle classe d'ULM
Retour début page


3. Quelle est la vitesse d’un ULM ?

Elle est très variable suivant le type d’appareil.
Le Paramoteur ne permet de voler que très lentement, environ 30km/h.
La vitesse du pendulaire dépend des caractéristiques de l’aile, sa vitesse se situe généralement entre 80 et 120Km/h
Le Multiaxe est probablement l’ULM dont la plage de vitesse est la plus variée : certains modèles évoluent à des vitesses proches de 100Km/h tandis que certains autres peuvent atteindre 250Km/h en croisière
Retour début page


4. A quelle altitude un ULM peut-il voler ?


La règlementation impose une hauteur minimum au dessus du sol de 150m.
L’altitude maximum réglementaire est de 5.950m.
Le survol de certains "obstacles" (usine, agglomération, rassemblement de personnes, …) entraîne des hauteurs de survol minimum spécifiques.
Retour début page


5. Un ULM peut-il décoller et atterrir n’importe où ?

En théorie, Oui. Contrairement aux avions, un ULM peut décoller et atterrir en dehors des aérodromes et c’est là l’un des ses principaux attraits.
En pratique, le décollage et l’atterrissage en dehors des aérodromes est cependant soumises à certaines autorisations communales …
Retour début page

6. Peut-on voler tout au long de l’année en ULM ?

Oui, seules des conditions climatiques très perturbées sont à proscrire pour le vol en ULM. De par son poids réduit et sa relativement faible vitesse, l’ULM est assez sensible au vent fort (particulièrement lorsqu’il souffle en rafale …), ce qui le rend plus vulnérable que l’aviation plus "classique" à ces conditions particulières.
Certaines conditions climatiques hivernales sont cependant parfois beaucoup plus calmes et agréables pour le vol que certaines chaudes journées d’été propices aux turbulences thermiques …
Retour début page

7. Quel est le prix d’un ULM ?

Là encore, le prix est très variable suivant la classe d’ULM, sa motorisation, neuf ou occasion, construction amateur ou appareil du commerce, ...
La plage de prix d’un Pendulaire neuf se situe entre 15.000 et 35.000 euros suivant sa motorisation, son aile, son chariot et son niveau d’équipement. Le marché de l’occasion propose néanmoins déjà de très bonnes machine à des prix de +/- 5.000 euros.
Dans le cas du Multiaxe, on peut aller de quelques dizaines de milliers d’euros jusqu’à plus de 100.000 euros pour certains modèles haut de gamme.
Retour début page

8. Est-ce qu’un ULM est équipé d’une radio ?

Actuellement c’est généralement le cas, même si la réglementation n’en impose pas l’utilisation systématique. En effet, un ULM pratique ce qu’on appelle le ‘vol à vue’ (VFR pour Visual Flight Rules), c'est-à-dire que l’élément de sécurité que son pilote doit prendre en compte en priorité, c’est la vision de ce qui l’entoure.
La radio permet d’ajouter un degré de sécurité, particulièrement aux alentours des aérodromes, lors des phases de décollage et d’atterrissage.
Elle est en outre obligatoire dans certains aérodromes contrôlés.
Retour début page

9. Est-ce que le vol en ULM est dangereux ?

Non, à condition de respecter les consignes de base de sécurité : bon entretien et vérification du matériel avant chaque vol, aptitude physique et mentale, analyse préalable des conditions météos, pilotage prudent, …
Le pilotage d’un ULM se fait également toujours dans l’hypothèse qu’une panne moteur peut survenir à tout moment, cela fait partie du programme de formation.
Le pilote est donc entraîné à évoluer dans des conditions telles que le potentiel de plané de son aéronef puisse toujours le ramener jusqu’à un terrain suffisamment accueillant pour qu’il puisse y effectuer un atterrissage de fortune.
Certains modèles d’ULM (c’est le cas de notre machine pendulaire Club) sont équipés d’un parachute de secours, qui permet un retour au sol sécurisé même dans le cas d’un problème autre qu’une panne moteur (défectuosité à l’aile, par exemple …).
Retour début page

10. Quelle est l’autonomie d’un ULM ?

Là encore, ça dépend fortement de la machine (contenance du réservoir, mono ou bi-place, motorisation, design aérodynamique, …).
A titre d’exemple, la machine Club pendulaire consomme environ 10 litre d’essence par heure. Avec son réservoir de 60 litres et en gardant une marge de sécurité, cette machine peut donc voler un peu plus de 5 heures sans escale et donc parcourir environ 400 Km si le vent de face n’est pas trop conséquent.
Retour début page

1. Comment puis-je réserver un baptême ?

En joignant notre responsable par téléphone ou par email (voir détail des coordonnées dans la rubrique " baptême " de notre site). Ce dernier vous proposera alors les dates disponibles afin que vous puissiez sélectionner celle qui vous convient le mieux. Retour début page

2. Combien de temps dure un baptême ?

Quatre formules sont disponibles :

N’hésitez pas à poser vos questions à notre responsable sur les diverses possibilités relatives à ces quatre formules ! Retour début page

3. Quel est le tarif de vos baptêmes ?

Il dépend de sa durée, permettant ainsi un large éventail de prix :

4. Je souhaite offrir un baptême de l’air à un ami … Comment puis-je procéder ?

Vous pouvez bien évidemment réserver le baptême au nom de cette personne, mais le plus facile est de vous procurer un bon-cadeau Sommer Passion … Renseignez-vous auprès de notre responsable !
Retour début page

5. Dois-je prévoir un équipement spécial pour mon baptême de l’air ?

Non, casques de protection et d’écoute sont à votre disposition au hangar.
Bien que nous disposions d'équipement vestimentaires adéquats à vous prêter sur place, prévoyez tout de même des vêtements bien chauds (veste coupe-vent, gants et chaussures montantes, en particulier pour les baptêmes en pendulaire) même si vous avez l’impression que la température extérieure est agréable (la température en altitude l’est souvent beaucoup moins …).
Retour début page

6. Quel est l’âge minimum/maximum pour participer à un baptême ?

L’âge minimum est plus déterminé par la taille du casque (baptêmes pendulaire/autogire) qui doit pouvoir assurer correctement sa fonction, donc environ 7-8 ans (moyennant une autorisation parentale). Pas d’âge maximum pré-établi, seule votre conviction personnelle compte …
Retour début page

7. Dois-je craindre le vertige out tout autre désagrément lié au vol ?

Votre baptême ne s’effectuera que si les conditions météos sont suffisamment calmes pour vous assurer un vol en toute quiétude.
Les problèmes de vertige ou autres symptômes sont très rares en ULM (pour en avoir confirmation, vous pouvez consulter les réactions "à chaud" de nombreuses autres personnes ayant effectué un baptême avant vous, en parcourant notre
Livre d'Or).
Si par ailleurs vous ressentiez un quelconque désagrément durant le vol, le pilote l’écourterait alors immédiatement.
Retour début page

8. Est-ce que la liste des destinations de vol est limitée à celle que vous mentionnez dans la rubrique ‘Baptêmes’ ?

Non, toute autre destination ne dépassant pas un maximum d’une heure aller-retour est envisageable.
Beaucoup de gens désirent faire un survol de leur région ou de leur domicile ; si ce dernier est situé dans un rayon maximum d’une trentaine de Km en pendulaire (ou d'une soixantaine de Km dans le cas du multiaxe ...) autour de l’aérodrome, c’est possible !!
Retour début page

9. En quoi le vol d’initiation diffère-t-il du baptême ?

Lors d’un vol d’initiation, vous n’êtes pas juste "spectateur" comme dans le cas du baptême ; c’est vous-même qui êtes aux commandes de l’ULM, épaulé par un instructeur installé en place arrière (ou à côté de vous dans le cas du multiaxe ...).
Ce même instructeur vous fera un briefing préalable, en vous expliquant brièvement les diverses parties de la machines ainsi que leur fonction.
Vous partirez alors pour une trentaine de minutes aux commandes de l’ULM, vous permettant alors d’apprécier pleinement les plaisirs du pilotage.
Ce vol initiatique constitue en quelques sortes une première leçon de pilotage à la différence près qu’elle n’exige aucun engagement de votre part (pas de droit d’inscription ni de cotisation club …).
Retour début page

10. Le jour « J », je n’ai donc plus qu’à me rendre à l’aérodrome de Douzy et embarquer pour cette nouvelle aventure…

Oui,  pensez juste à vous présenter ¼ heure avant l’heure fixée de votre baptême, tout en ayant pris soin de demander confirmation de votre vol avant de vous déplacer … Retour début page