Pratique Pendulaire
Pratique Multiaxe
Partie Théorique
Brevet Pilote ULM
Questions fréquentes
Retour à l'accueil
   

Obtenir son brevet ULM.
Les 4 étapes nécéssaires
  1. L'inscription au Club
  2. La formation théorique
  3. La formation pratique
  4. La délivrance du Brevet
    Le brevet de Pilote

1. L'inscription au Club
Votre  inscription en ligne nous permettra de prendre connaissance de vos coordonnées et vous permettra de télécharger les documents requis pour tout début de formation dans notre école de pilotage.
Vous devrez les remettre duement complétés à votre instructeur lors de votre première leçon.
Par retour d'email, le secrétaire ou webmaster accusera réception de votre demande d'inscription et vous expliquera la procédure à suivre pour planifier vos leçons avec l'instructeur.
2. La formation théorique
Les différentes notions théoriques requises sont reprises dans le  "Manuel du pilote ULM".

L'école Sommer Passion dispense également des cours théoriques via l'instructeur pendant toute la formation.

Un recueil de 450 questions QCM types de l'examen théorique est disponible aux éditions Cépaduès pour tester vos connaissances.

Toutes les réponses sont expliquées et commentées, n'hésitez pas à vous le procurer ou consulter l'exemplaire du Club !!


Familiarisez-vous aux QCM types de l'examen grâce au sites suivants :
Paramoteur Paris-Ouest (payant)
Easy-PPL (payant)
Chez Gligli (payant)

Aero QCM (gratuit)
Paris France paramoteur (gratuit)
Air Plaisir (gratuit)
ULM Actualité (gratuit)

Lorsque vous vous sentez prêt à affronter l'épreuve théorique, inscrivez-vous en ligne sur le site Oceane, au minimum 10 jours avant la date prévue de votre épreuve (plus d'informations sur les modalités d'inscription, dates et horaires des épreuves à consulter ici )

Le jour "J", rendez vous au  lieu prévu de votre examen. Vous devrez y répondre un questionnaire de 40 questions (exemple à télécharger ici), dont vous disposerez d'une heure pour complèter.
Dès la fin de l'épreuve, votre examinateur vous remettra vos résultats.

Si vous avez obtenu un minimum de 30/40 à l'épreuve, votre diplôme théorique sera envoyé par voie postale dans les 4 semaines, sinon ... retour à la case départ !
3. La formation pratique
logo baptêmes En double commande avec votre instructeur, vous effectuerez des leçons de 20 à 40 minutes par séance.
Vous aurez besoin de 10 à 20 heures de vol en école (heures requises pour la formation pendulaire, le multiaxe demande 15 à 25 heures ...) pour parcourir l'ensemble du
programme de formation pratique pendulaire ou multiaxe.
logo FFPLUM Si vous avez moins de 25 ans au moment de votre inscription, vous pouvez faire une demande Subvention pour jeunes élèves auprès de la Fédération.
Cette aide financière s'élève à
400 €

Lorsque votre instructeur estimera que vous avez acquis toutes les notions enseignées et que vous les mettez correctement en pratique, il vous complètera et signera les deux documents suivants :

Attestation contrôle au sol
Attestation contôle en vol

4. La délivrance du brevet

Vous possédez maintenant tous les documents nécéssaires à l'obtention de votre brevet. Il ne vous reste plus qu'à envoyer les éléments suivants à la DGAC :

  • Deux photos au format Carte Nationale
  • L'Attestation de Début de Formation
  • Photocopie d'une pièce d'identité
  • L'original du certificat d'aptitude à l'épreuve théorique
  • L'attestation de réussite à l'épreuve au sol
  • L'attestation de réussite à l'épreuve en vol
  • Le formulaire de redevances de titres aéronautiques + le paiement (ou justificatif de paiement), plus d'information ici.
Quelques jours plus tard, la DGAC vous enverra votre brevet par voie postale.
 
MANUEL DU PILOTE DEBUTANT


1.
Chaque décollage est optionnel, mais chaque atterrissage est obligatoire.
Tentez de toujours garder le nombre d'atterrissages que vous faites, égal au nombre de décollages ...

2. Si vous poussez le manche à balai en avant, les maisons deviennent plus grosses ...
Si vous tirez sur le manche à balai, elles deviennent plus petites.
Une seule exception: si vous continuez de toujours tirer le manche à balai vers l'arrière, les maisons recommencent à devenir grosses !

3. Voler n'est pas dangereux ... S'écraser est dangereux !

4. Il est toujours préférable d'être en bas et souhaiter être en haut que d'être en haut et souhaiter être en bas ...

5. Le SEUL moment où vous avez trop de carburant est quand l'avion est en feu.

6. L'hélice devant l'avion est un gros ventilateur conçu pour garder le pilote au frais.
Lorsqu'il s'arrête, vous commencerez à avoir chaud.
Il est donc important de le faire fonctionner en tout temps durant le vol.

7. En cas de doute, maintenez votre altitude ou montez.
Aucun avion n'est jamais entré en collision avec le ciel.
Plusieurs sont cependant déjà entrés en collision avec le sol.

8. On peut définir un bon atterrissage par le fait que vous pouvez sortir de l'avion à pied sans blessures. On peut définir un excellent atterrissage par le fait que l'avion peut être réutilisé par la suite.

9. Apprenez par les erreurs des autres ... Vous ne vivrez pas assez longtemps pour toutes les faire vous-même !

10. Si vous avez atterri et que vous devez mettre plein gaz pour avancer jusqu'au terminal, c'est que vous avez oublié de sortir le train d'atterrissage.

11. Les chances de survivre à un atterrissage sont inversement proportionnelles à l'angle d'atterrissage. Plus l'angle d'atterrissage est élevé, moins grandes sont les chances d'y survivre, et vice versa.

12. Restez à l'extérieur des nuages !
Les reflets argentés qu'on voit dans les nuages peuvent être d'autres avions.
Les montagnes sont aussi réputées pour se cacher dans les nuages ...

13. Dans la bataille opposant les avions filant à plusieurs centaines de kilomètres à l'heure et le sol qui est immobile, aucun cas n'a été rapporté où le sol a perdu.

14. Règle générale :
afin d'avoir un vol stable, il faut pointer l'avant de l'avion dans la direction où on veut aller.

15. Il y a des vieux pilotes et il y a des pilotes audacieux ...
Cependant, il n'y a pas de vieux pilotes audacieux !